Lire

la-delicatesse

Aujourd’hui c’est ma carte chance « gagnez six heures de vie ». Je voyage depuis Paris vers la côte est des Etats Unis. C’est donc le temps que m’offre le décalage horaire. Quelques heures me serviront à déjeuner et à dormir partiellement. Le reste est suffisant pour vivre l’histoire de Nathalie dans « La délicatesse » de David Foenkinos. Je lis le livre en une fois. Du meilleur au pire, je suis emporté dans le flot d’émotions de ses histoires d’amour. Au bout du livre la sincérité et la générosité triomphent. Elles transcendent les apparences et les convenances. C’est un peu trivial, mais j’avoue que j’ai aimé cette évidence simpliste de la morale amoureuse. Aimer audelà des apparences et des convenances, n’est-ce pas aimer vraiment?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.