Archives de catégorie : Cuisine

Diner

Diner 13-04-14

Trente ans de diners réguliers avec les mêmes potes. On s’embourgeoise un peu, mais c’est toujours le même plaisir. Ce soir c’est diner Gadz’Arts à la maison. Sans mentir, on ne vieilli pas… C’est Carole qui fait la cuisine, je suis au restaurant. Velouté d’endives braisées, oignons grillés et crevettes grises, tagine d’épaule d’agneau aux citrons confits, panacota aux fraises. Quelques bouteilles de mon choix en quantité adaptée, et c’est un bon moment de fidèles amitiés. On évoque les incontournables faits marquants du vieillissement d’un groupe d’une centaine d’individus. On parle de nos enfants, de leurs études, de leur conception du travail, de leurs copains, copines. A cinquante ans, on est devenu de vrais parents !

 

Poisson d’Avril

Déjeuner 13-04-01

31 mars, jolis rayons de soleil en perspective, envie d’un déjeuner avec des potes. Deux coups de téléphone et le truc s’organise. 1ier avril, c’est de circonstance ce sera poisson. Ça tombe bien j’ai du saumon fumé, et l’envie de remplacer la cuillère de crème fraiche par une pana cota au saumon. J’ai découvert ça ‘aux ‘trois marches’ à Versailles. Plutôt que seulement l’infuser, je crois qu’il faut mixer un peu de saumon directement avec la crème, et surtout bien assaisonner!
J’ai aussi des topinambours. Je fais une écrasée mixte avec des pommes de terre, il ne me manque que des filets de bar. Je vais les cuire sur la peau dans la sauteuse, il faut juste aller les chercher. Merde, seules boutiques ouvertes au marché : un maraîcher et un boucher! Ce sera donc rôti de bœuf et haricots verts. Tant pis je garde l’entrée, je la trouve trop belle!

Pinot Gris

Ollon-20130316-00164

Je trouve les Suisses du canton du Valais particulièrement sympathiques. J’aime leur accueil et leur philosophie montagnarde, pleine de sérénité et de générosité. René, c’est un prof de ski saisonnier. Il a enseigné aux enfants. Au fil des saisons nous avons tissé des liens. Il a apporté une bouteille pour que nous prenions l’apéritif ensemble. La production viticole Suisse est toujours surprenante, mais jamais décevante. Ce soir c’est une bouteille de Pinot Gris 2010 de Neuchâtel, domaine de Montmoulin. Le résultat est simplement magnifique. Couleur dorée, bonne puissance, arômes bien ronds dans la longueur. C’était un bel apéro, merci René et Laurence.

Déjeuner

Déjeuner 13-03-03

Ca c’était dimanche. C’était pas complètement prévu, on improvise. Dix minutes en scooter du plus beau marché d’Ile de France (c’est la presse qui le dit). Je trouve deux bars sauvages de 1kg7 chacun. A l’occasion allez juste faire un tour à l’Espadon quand vous passez au marché de Versailles. Je lève les filets, les découpe en portions et je cuis sur la peau au four directement sur le lèche frites (avec une rondelle de citron et un filet d’huile d’olive). Deux casseroles d’eau bouillante salée, dans l’une c’est riz complet dans l’autre cubes de courgettes. Je réconcilie le tout dans les assiettes, ça le fait! Fromage pour venir à bout de l’excellente bouteille de Saint Chinian offerte. Belle présentation du sacrifice de l’ananas qui décorait la coupe de fruits, et voilà le dessert. Des amis, des produits du bonheur!

Diner

Diner 13-03-02

C’est cool d’être pote avec son poissonnier! Fricassée de calamars, bulots et poivrons rouges émincés en entrée. Une marmite de la mer en plat. Cinq beaux poissons, un peu de béchamelle, une cocotte lecreuset, c’est bien parti . De bons amis, des enfants une ou deux belles bouteilles et c’est encore une belle soirée. Vive les potes et la cuisine.

Déjeuner

Diner 13-02-24

Je ne connaissais pas le dos de cabillaud fumé; c’est chose faite. Découvert au marché le samedi matin, expérimenté le lendemain midi avec mon pote Bruno et son amie. Bruno c’est le parrain de notre fils Eliot, notre dernier garçon. J’aime nos déjeuners à la maison du dimanche midi.

Juste poché dans du lait, purée mixte charlotte et patate douce, poireaux blanchis et fondus à la crême ; vive le cabillaud fumé, vive les potes et la cuisine!

Diner

J’aime faire la cuisine. J’aime l’alchimie de la transformation des légumes et les plaisirs multiples que l’on peut tirer d’un truc qui a juste poussé dans la terre ou sur un arbre. J’aime les tables de Carole, mais plus que tout, j’aime ces moments partagés entre amis si spécifiques de la culture Française. A bientot à la maison.

Diner 12-02-16