Humeur

Elections Européennes

Parmi les locaux mis à disposition de la démocratie Française, figurent en bonne place les écoles publiques. Il y a en effet des dimanches où elles se transforment en bureau de vote. Sans prétention de compétences particulières, la présence des panneaux de candidatures à l’entrée, s’offre toujours comme une bonne occasion de pédagogie républicaine. J’assume ma responsabilité de papa de trois jeunes petits garçons. Je vais expliquer le principe du parlement européen : un peu moins de sept cent cinquante députés de toute l’Europe, organisés en huit groupes parlementaires pour structurer et conduire la politique européenne. Devant l’école maternelle, vingt mètres de panneaux, trente et une listes différentes! Les grands professionnels du cirque politique Français sont là. Quand on connait leur taux de participation active au débat européen, on se demande d’ailleurs s’ils ne sont pas là que pour la photo et … les futurs émoluments. Moi, dans mon école d’ingénieurs républicaine (combattue avec acharnement par Ségolène Royale, ministre de l’enseignement supérieur), on chantait ensemble avec humilité un hymne à la Fraternité qui disait « … vieux privilèges vous devez tous périr … ». Messieurs les trente et un donneurs de leçons, dans votre quête du pouvoir, sur vos affiches, devant mes enfants, vous êtes juste grotesques.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.