Le Graal

J’avoue ma faible expérience dans le domaine. Mais depuis les quelques années où j’accompagne ma famille à la montagne, je découvre le Graal des vrais amateurs de ski. Du matin de l’arrivée jusqu’à celui du départ, une longue liste de paramètres est régulièrement analysée et commentée. Impossible pour le touriste que je suis de tous les mémoriser. Je retiens à la volée; la qualité de la neige : lourde, bonne, gelée ; les conditions météorologiques : la température, le vent, l’ensoleillement ; le matériel : les skis, les chaussures, les gants, les lunettes… A dire d’experts, il semble bien qu’il existe une combinatoire idéale de l’ensemble de ces facteurs. C’est celle qui constitue l’exception mémorable de LA descente : le Graal du vrai skieur. Un truc dont on ne sait même plus s’il s’est produit un jour, mais que l’on recherche chaque année. Dans mon parcours initiatique, j’avoue que 2013 était un bon millésime de glisse. La montagne enneigée était grandiose et lumineuse sous les quelques heures de soleil.

1 réflexion sur « Le Graal »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.