Lire

imagesCAJ1F1Z1

Philippe et son épouse dînent à la maison. Le lendemain Philippe dépose Les témoins de la mariée dans notre boite aux lettres. C’est un peu comme une bonne bouteille qu’on voudrait faire goûter à des potes pour pouvoir en parler. Je le lis comme on traverse un rêve, j’aime, j’adore. Je fonce sur internet. Je suis d’accord avec tout ce que je lis, mais rien ne décrit l’état dans lequel je me sens. J’assume. La description de la sensualité de cette jeune Chinoise me transporte. Il m’est impossible de considérer les quatre amis de Marc en dehors de ce contexte. Je suis amoureux. L’histoire d’amitié me parait alors secondaire en regard de cet opium féminin. Je ressens le danger, mais au bout, n’y a-t- il pas la promesse de la transcendance de  soi? J’en suis certain. Demain je lis le Nouvel Obs pour me rincer l’âme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.