Théatre

Le père

Le rideau vient de tomber. Une salve sans fin d’applaudissements commence. Je crois que Carole vient d’essuyer une larme. Des gens pleurent autour de moi, l’émotion a envahi la salle. « Le père », succession de tableaux d’acteurs éblouissants, et dont la mise en scène traduit les obsessions et les troubles de l’homme qui vieillit et meurt sous les yeux de sa fille. C’est notre propre histoire qui se joue devant nous. Elle m’a également ému aux larmes, celles du souvenir de mes parents et de la jouissance du bonheur de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.