Vive le 18

IMG_9010

Il n’y a qu’une règle, et pas besoin d’exceptions pour la confirmer. C’est toujours quand tu t’absentes un quart d’heure, que l’accident domestique arrive. Le premier en douze ans pour Tanguy! Chute dans les escaliers, atterrissage sur le bord d’une jarre à parapluies. Un vent de panique agite la maison, larmes, cris, sang… et le réflexe de son petit frère Arthur : appeler les pompiers. Direction hôpital, bravo Arthur. Retour à la maison avec maman, trois points et peut-être une première rayure à la carrosserie.

1 réflexion sur « Vive le 18 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.