Dérrière la Porte

Je me souviens m’être interrogé sur l’existence d’une différence entre mon corps et mon moi. La première fois, j’étais à l’école primaire. Je me demandais si j’aurais pu ressentir les mêmes émotions en étant dans le corps de mon voisin. Sans doute ce questionnement sur la dissociation du corps et de l’être interroge-t-il  tous les enfants? Les adultes vieillissant eux, aiment à penser qu’ils sont autre chose que seulement leur corps. Quelque chose d’immatériel qui s’enrichi avec l’âge indépendamment du vieillissement du corps et qui pourrait même lui survivre.
En refermant le terrible témoignage de Claudia, elle est pour moi la preuve que le corps est une vertu de l’âme. Et que le sien abusé, a inscrit à jamais sa souffrance dans une mémoire ineffaçable au plus profond d’elle-même.
Responsables ou non, conscients ou inconscients les pédophiles sont des êtres abjects qu’il convient absolument d’écarter de la Société et dont les crimes ne devraient jamais être prescrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.