Déjeuner

Diner 13-02-24

Je ne connaissais pas le dos de cabillaud fumé; c’est chose faite. Découvert au marché le samedi matin, expérimenté le lendemain midi avec mon pote Bruno et son amie. Bruno c’est le parrain de notre fils Eliot, notre dernier garçon. J’aime nos déjeuners à la maison du dimanche midi.

Juste poché dans du lait, purée mixte charlotte et patate douce, poireaux blanchis et fondus à la crême ; vive le cabillaud fumé, vive les potes et la cuisine!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.